Important avertissement à tous les “gilets jaunes” concernant le 17 novembre.

Alors que le samedi 17 novembre approche à grands pas, le gouvernement redoute un blocage total de certaines routes et autoroutes aux quatre coins du pays et commence à mettre en garde les citoyens qui ont prévu de perturber la circulation.

C’est la chaîne de télévision BFM TV qui rapporte cette nouvelle qui risque de mettre de l’huile sur le feu alors que la samedi 17 novembre arrive à grand pas et que de nombreuses manifestations ainsi que des blocages de route et d’autoroute sont prévus. Le gouvernement redoute le pire et cherche à mettre en garde les citoyens qui ont prévu de perturber la circulation. En effet, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a déclaré sur l’antenne de BFM TV qu’il ne veut pas de blocage total le 17 novembre.

Il a notamment expliqué qu’en cas de blocage total, les citoyens concernés s’exposent à de lourdes sanctions. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a expliqué que partout où il y aura un risque de danger ou une entrave à la libre circulation des autres citoyens devront avoir affaire à la police. D’où l’importance selon lui de déclarer les manifestations à la police pour éviter qu’il y ait un drame qui plonge le pays dans un état d’urgence.

Ainsi, ce sont les gilets jaunes qui sont visés par le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a déclaré sur l’antenne de BFM TV. Les gilets sont les personnes qui sont partisans d’un blocage total des routes françaises lors du samedi 17 novembre. Ce nom vient du fait que ces gens mettent leur gilet jaune à l’avant de leur véhicule afin que cela soit un signe de reconnaissance. Ce mouvement a été créé dans le but de protester contre la hausse du prix du carburant. Les gilets jaunes sont simplement des citoyens en colère qui ont juste trouvé ce moyen pour faire entendre leur mécontentement.

Décidément à quelques jours du 17 novembre, le ministère de l’Intérieur semble vraiment insistant concernant sa volonté qu’il n’y ait pas de blocage total des routes françaises. En effet, ce lundi déjà, Laurent Nuñez, le secrétaire d’État du ministre de l’Intérieur avait déjà annoncé que les manifestations non déclarées à la police le samedi 17 novembre prochain s’exposent à des amendes de 7500 euros ainsi qu’à six mois de prison. Les raisons invoquées sont les mêmes que Christophe Castaner, c’est à dire des raisons de sécurité.

En deux jours, cela fait donc deux déclarations de la part du ministère de l’Intérieur qui met en garde les gilets jaunes. À quelques jours du 17 novembre, on sent que la tension est palpable en France et on sent que le gouvernement a peur des risques de dérapage. En effet, beaucoup de gilets jaunes ont promis de faire vivre l’enfer au gouvernement lors de la journée du 17 novembre et on sent que cela est la principale préoccupation du gouvernement en ce moment. Reste à savoir qu’est ce qu’il va vraiment se passer ce jour-là et comment l’État va réussir à gérer les débordements parce qu’on sait qu’il y en aura et que cette journée sera loin d’être de tout repos.

On vous laisse l’intervention complète de Christophe Castaner sur BFM TV :

Source: BFM TV
Crédit Photo: Pexels

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Warning: A non-numeric value encountered in /customers/f/6/c/magazine-du-net.com/httpd.www/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 64

Suivez Nous sur Facebook !