Elle a menti à ses parents, afin de passer la nuit chez une amie, mais se rendit chez un homme rencontré sur le net…

Cette fille de 15 ans a été brutalement violée et assassinée après avoir été leurré sur Facebook. Ses parents vous supplient de regarder son « histoire d’amour ».

Elle a été violée et assassinée! Ses parents demandent à tous de lire cette histoire, afin d’éviter qu’une telle histoire ne se reproduise!

 Le 31 octobre 2015, Kayleigh Haywood, 15 ans, a été contactée au hasard par Luke « Fun Times » Harlow, âgé de 28 ans, sur Facebook. Il était amusant, affectueux et charmant. Il était mûr et différent des autres. Il l’a fait se sentir belle et surtout, il lui disait qu’il était amoureux d’elle.
Quinze jours plus tard, Kayleigh a été brutalement violée et assassinée.

 Seulement 24 heures après la sortie du court métrage relatant l’histoire de Kayleigh, il avait déjà été vu par plus d’un million de personnes, et ce nombre augmentait rapidement.
Ses parents désorientés sont maintenant en mission pour s’assurer que ce qui est arrivé à leur fille n’arrive à personne d’autre. Ils ont autorisé la police à recréer l’histoire tragique de leur fille afin de prévenir le monde des dangers des « prédateurs en ligne ».

 « Avoir touché tant de personnes en un si petit laps de temps est remarquable », a déclaré l’officier de police Roger Bannister. « La vidéo contient un message vraiment important, un message pour les enfants et les parents, et je crois qu’il est possible de garder plusieurs dizaines de milliers d’enfants à l’abri de la menace posée par les prédateurs en ligne. »
Après avoir envoyé une myriade de textes coquins convainquant Kayleigh de son amour et de son affection pour elle, Harlow persuada l’adolescente de venir à son appartement à Ibstock, dans le Leicestershire, au Royaume-Uni.
Après l’avoir fait boire de l’alcool et l’avoir agresser sexuellement, il l’a emmenée chez son voisin, Stephen Beadman.

Beadman, un paysagiste, a violé et assassiné Kayleigh sur des terres agricoles près de sa propriété. En utilisant une brique et ses ongles, Kayleigh a essayé sans relâche de combattre son attaquant, mais en vain.Harlow était un passionné de film d’horreur. Son fantasme s’est avéré être le pire cauchemar de Kayleigh. Il a été condamné à 12 ans de prison et Beadman a été condamné à 35 ans.

Harlow était un passionné de film d’horreur. Son fantasme s’est avéré être le pire cauchemar de Kayleigh. Il a été condamné à 12 ans de prison et Beadman a été condamné à 35 ans.

Lors de la sortie du court métrage, la mère de Kayleigh, Stephanie Haywood, a transmis ce message puissant:
« Nous ne verrons plus jamais notre belle fille Kayleigh. Nous ne serons pas capables de la câliner, de la soigner ou de la protéger.Mon cœur, ainsi que celui de son père Martin, de son frère Kyle, et de tous ceux qui connaissaient et aimaient Kayleigh, meurt chaque minute de chaque jour. »

« Notre monde a changé pour toujours le jour où Kayleigh a reçu ce message Facebook.
Nous voulons qu’elle aide à protéger les enfants, aujourd’hui et dans le futur. Lorsque la police nous a demandé, en décembre dernier, s’ils pouvaient faire un film sur Kayleigh, nous n’avons pas hésité à leur apporter notre soutien.
Nous voulions ce film. Il sert d’avertissement aux enfants et aux parents, des dangers très réels des « prédateurs en ligne ». 

 Nous voulons que chaque enfant âgé de 11 ans et plus puisse voir ce film, à la fois dans ce pays et à l’étranger. Parce que ce film est l’héritage tragique de notre belle fille. »
Voici « l’histoire d’amour de Kayleigh »…

SOURCE: Tosavealife.com

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez Nous sur Facebook !