COVID-19: une deuxième vague de contaminations commence en Asie

Des régions qui pensaient avoir contrôlé la propagation du nouveau coronavirus ont enregistré de nouveaux cas, d’après l’Agence France Presse.

Ces nouveaux cas sont notamment liés à des personnes qui reviennent de l’étranger.

La Chine a détecté 46 nouveaux nouveaux cas de coronavirus ce dimanche, dont 45 cas « importés » et 1 avec contagion sur le sol national après trois jours consécutifs sans cas local. Une quarantaine de 14 jours est donc imposée à tout voyageur revenant de l’étranger, peu importe le pays alors que la Chine craint de voir ressurgir le virus sur son territoire.

À Hong Kong notamment, les gens croyaient que le pire était derrière eux. Mais le nombre de personnes infectées par la COVID-19 a presque doublé la semaine dernière.

Singapour a interdit aux visiteurs de courte durée de se rendre dans la cité-État après une vague de nouveaux cas liés à des voyageurs, portant à 432 le nombre total de cas confirmés.

Ce dimanche, la Thaïlande a enregistré une hausse soudaine de 188 nouveaux cas. Cela porte à croire que les pays voisins, la Birmanie et le Laos, pourraient avoir des cas de personnes infectées par la COVID-19 même s’ils n’ont encore déclaré aucun cas.

L’Organisation mondiale de la santé, l’institution spécialisée de l’Organisation des Nations unies pour la santé publique créée en 1948, a demandé à l’Asie du Sud-Est de mener une lutte « violente » contre le nouveau coronavirus, craignant que cette épidémie puisse mener à l’effondrement de systèmes de santé qui sont déjà fragilisés dans le monde entier.

Source: La Presse · Crédit Photo: Capture d’écran

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Warning: A non-numeric value encountered in /customers/f/6/c/magazine-du-net.com/httpd.www/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 64

Suivez Nous sur Facebook !