Des voyous tendent un piège mortel à un chat qui se fait tuer par un chien.

Le plan machiavélique des deux jeunes enfants consistaient à attirer un chat qui se cachait sous une voiture. Les enfants voulaient ainsi qu’il sorte de sa cachette afin qu’un chien puisse lui bondir dessus et le tuer.

C’est le propriétaire du chat Sully qui a découvert que son animal avait été tué dans des conditions absolument atroces. Des images filmées par une caméra de surveillance lui ont permis de découvrir que Sully avait été piégé d’une façon purement diabolique.

Le propriétaire, qui préfère que son identité demeure anonyme, s’est dit très attristé du fait que les deux adolescents qui ont tué son chat aient pu éviter la prison. L’homme ne cache pas que le crime commis par ces deux adolescents de 15 et 17 ans a énormément affecté ses proches: « Nous avons tous le coeur brisé. Sully était si content, et il était un membre à part entière de la famille. Son meurtre causé par ces esprits cruels font honte à la réputation de la ville de Merthyr Tydfil. »

Dans la vidéo, on voit clairement qu’un des deux adolescents force le chat à sortir de sa cachette en le frappant à l’aide d’un bâton.

Puis, aussitôt que le chat sort du dessous de la voiture, l’autre adolescent relâche son chien pour qu’il puisse bondir sur le chat afin de l’attaquer sauvagement.

Il ne suffit que de quelques secondes avant que le chat âgé de 13 ans ne soit la proie du chien.

Le corps massacré de Sully avait été retrouvé dans un buisson. C’est un de deux adolescents qui avait jeté sa carcasse à cet endroit, peu après le massacre.

Gemma Cooper, une inspectrice de la RSPCA, n’a pas caché qu’elle avait été horrifiée en voyant les images de l’attaque. Selon la spécialiste, ces adolescents ont fait preuve d’une cruauté inimaginable. Elle indique qu’il n’y a aucun doute comme quoi l’animal avait été dressé spécifiquement pour tuer en attaquant.

Les deux adolescents ont été condamnés à payer une amende de quelques centaines de dollars et ils devront respecter l’interdiction de ne plus s’approcher d’un animal, et ce, pour une période d’une durée de 10 ans.

Quant au chien qui a commis l’attaque, celui-ci a été recueilli par la RSPCA et il sera supervisé par des spécialistes afin de pouvoir être réhabilité dans un nouveau foyer.

Souhaitons au maître de Sully et à sa famille qu’ils arrivent à surmonter rapidement cette terrible épreuve.

Source: Metro

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Warning: A non-numeric value encountered in /customers/f/6/c/magazine-du-net.com/httpd.www/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 64

Suivez Nous sur Facebook !