Un père torture son fils de 9 ans à mort parce qu’il a mangé des friandises sans lui demander

Graham Stuart Dillon, un père de famille vivant à Canberra, a tué son fils de neuf ans, Bradyn, en voulant le punir.

Bradyn est mort de graves blessures au cerveau, le 15 février 2016, après avoir reçu plusieurs coups à la tête. Son père l’a battu jusqu’à ce qu’il soit inconscient.

Mais Graham Stuart Dillon n’a pas appelé la police. Il s’est tourné vers Google pour chercher quoi faire de son fils inconscient après l’avoir battu. Incapable de trouver une solution sur le populaire moteur de recherche, Graham Stuart Dillon a alors décidé de faire un peu de shopping en ligne et de consulter un site pornographique pendant que son fils était inconscient à côté de lui. Ce n’est que quatre heure plus tard qu’il a finalement alerté les autorités.

«Le contrevenant a manifestement fait des tentatives infructueuses pour réanimer Bradyn, mais n’a pas demandé d’aide d’urgence», a déclaré le tribunal.

Mais le décès de Bradyn n’était pas le résultat d’une seule attaque.

Le garçon de neuf ans a été victime de plusieurs attaques pendant des mois, d’après les informations révélées par Nine News.

Bradyn a été brûlé avec des cigarettes et battu. «Une torture brutale» infligée par son propre père.

Mais pourquoi le père a-t-il infligé de tels châtiments à son fils?

Eh bien c’était pour le punir d’avoir raconté des mensonges ou d’avoir mangé des friandises sans demander la permission au préalable, a-t-on appris lors du procès de l’accusé.

Graham Stuart Dillon a plaidé coupable aux chefs d’accusation de meurtre et d’abus d’enfant. Graham Stuart Dillon a été condamné à 41 ans de prison, lundi. Il a été condamné à une première peine de 36 ans pour meutre, en plus d’une peine de 5 ans pour abus.

La mère de famille a été vue en train de sortir du palais de justice en se cachant, tentant de préserver son identité.

C’est une histoire horrible qui aurait certainement pu être évitée si la famille avait reçu de l’aide ou si leur entourage avait dénoncé les agissements du père. Si vous êtes témoin d’actes de violence, n’attendez pas qu’il soit trop tard et dénoncez. C’est en brisant le silence que l’on peut sauver des vies.

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Capture d’écran

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Warning: A non-numeric value encountered in /customers/f/6/c/magazine-du-net.com/httpd.www/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 64

Suivez Nous sur Facebook !