Un homme s’injecte son propre sperme dans les bras afin afin de guérir ses maux de dos.

À Dublin, des médecins ont probablement fait face à un des cas les plus bizarres de leur carrière… 

Le cas en question est un homme de 33 ans qui a été hospitalisé après s’être injecté son propre sperme dans ses veines sur une période de 18 mois. L’homme affirme avoir fait cela dans l’espoir de soulager des maux de dos dont il souffrait.

Selon ce qu’indiquent les médias locaux, l’homme se serait rendu à l’hôpital en raison des maux de dos dont il souffrait. Or, pendant qu’un docteur l’examinait, celui-ci a remarqué la présence d’une étrange marque rouge sur son bras.

Puis, en examinant plus attentivement, le docteur a réalisé que de la cellulite s’était formée autour de la marque rouge, ce qui l’a grandement préoccupé.

Selon la Dre Lisa Dunne qui a travaillé sur le cas particulier de ce patient, celle-ci affirme que l’homme s’injectait une dose de sperme par mois à l’aide d’une seringue hypodermique qu’il s’était procurée en ligne.

Inutile de vous dire que ses injections de sperme n’ont aucunement soulagé ses maux de dos, or son petit séjour à l’hôpital lui aura permis d’alléger ses souffrances.

Les docteurs souhaitaient retirer le sperme du système du patient, toutefois celui-ci a demandé un congé d’hôpital avant qu’ils ne puissent procéder à l’intervention.

La docteure Dunne ne cache pas son étonnement devant un tel cas. Aux dires de la spécialiste de la santé, c’est bien le seul cas du genre à avoir été observée par elle ou ses collègues.

De plus, comme l’homme n’avait pas les connaissances nécessaires pour procéder à de telles injections, la docteure Dunne a déterminé lors de l’examen médicale que plusieurs interjections avaient été ratées et ainsi, des doses de sperme s’étaient logées dans des muscles ou entre des couches de peau.

Enfin, la docteure Dunne conseille vivement à tout le monde d’aller consulter un spécialiste de la santé au lieu de s’injecter du sperme.

 

Source: DailyMail
Crédit Photo: Courtoisie

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez Nous sur Facebook !