Un homme attaque au hasard une mamie de 76 ans dans la rue – elle l’envoi à l’hopital

Une chose est sûre : ce délinquant a bien retenu la leçon et pour cause il a été vaincu à plates coutures par sa victime. Découvrez l’histoire de cette femme de 76 ans qui s’est battue avec son agresseur avec une telle violence que la police a dû intervenir pour l’arrêter.

Relayée par nos confrères du site britannique The Daily Mail, cette légitime défense d’une septuagénaire est hors du commun. Et pour cause, elle a réussi à mettre hors d’état de nuire un homme de 39 ans qui tentait de l’agresser.

La femme de 76 ans s’est défendue avec un bâton

Si la riposte de cette femme est étonnante, c’est parce qu’à 76 ans, elle a réussi à envoyer un homme à l’hôpital couvert de sang. Xiao Zhen Xie, une femme de 76 ans raconte qu’elle était à un carrefour lorsque son agresseur de 39 ans lui a donné un coup de poing au visage.

Son agresseur a été transporté dans une civière. Source : DailyMail

La femme a eu le réflexe de prendre un bâton qu’elle avait trouvé près d’elle pour lui rendre la monnaie de sa pièce et bien plus encore. A l’instar de cette septuagénaire, cette mamie s’est battue contre un voleur qui tentait de lui voler son argent.

La septuagénaire s’en est tirée avec de légères blessures aux yeux mais son agresseur a eu le visage entièrement couvert de coupures.

La femme a dû être retenue par la police. Source : Daily Mail

Et la femme asiatique ne s’est pas arrêtée là puisque sa rage était telle qu’elle a dû être retenue par la police pendant que le délinquant était sur une civière, ensanglanté.

Cette femme asiatique de 76 ans a envoyé son agresseur de 39 ans sur une civière, couvert de sang. Source : Daily Mail

Malgré sa défense, la femme de 76 ans est traumatisée

L’incident qui a eu lieu à San Francisco a été filmé par Dennis O’Donnell qui est tombé sur cette scène lors de sa course matinale. Xie, qui réside en maison de retraite et vit dans cette ville depuis 26 ans, a raconté l’événement en compagnie de sa fille qui traduisait. « Elle est très traumatisée et effrayée », a-t-elle avisé le journaliste alors que sa mère avait un œil qui saignait. Le petit-fils de la septuagénaire a également témoigné que la femme qui a su se défendre avait tellement peur qu’elle ne pouvait plus quitter sa maison de retraite. Sur la plate-forme de financement participatif GoFundMe, la famille de la grand-mère a levé des fonds pour aider à ses frais médicaux. Les internautes ont été solidaires puisque les proches de la septuagénaire ont réussi à collecter l’équivalent de 56 852 euros et cette somme a dépassé leur objectif de départ. Comme Xie, cette femme de 88 ans a fait fuir un voleur.

Malgré sa légitime défense, Xie est tellement traumatisée qu’elle ne quitte plus sa maison de retraite. Source : Kpix

Xie souffre désormais d’un syndrome post-traumatique

Épaté par le comportement de sa grand-mère face à l’agression, Chen témoigne. « Je suis étonné par sa bravoure », s’émerveille-t-il. Pour autant, l’agression n’a pas été sans séquelles pour Xie. Suite à cela, elle a des yeux au beurre noir dont un qui saignait. La septuagénaire souffrait surtout d’une importante détresse psychologique. « J’ai peur de sortir de chez moi », affirme celle qui souffre désormais d’un important syndrome post-traumatique. Sur la vidéo mise en ligne sur Twitter par le journaliste, on pouvait voir la femme de 76 ans pleurer à chaudes larmes et crier. Le reporter témoigne : « D’après ce que j’ai vu, elle voulait encore plus frapper son agresseur sur la civière alors que la police la retenait ».

Qu’est-ce que le syndrome post-traumatique ?

Interrogé par nos confrères de Psychologies, Samuel Lemitre, psychologue clinicien et docteur en psychologie, éclaire sur ce qu’est l’état de stress post-traumatique. Le spécialiste indique que cela est provoqué lorsqu’une personne a été confrontée à sa propre mort ou à celle d’un tiers. Pour l’expert, cet état de détresse est dû à la confrontation avec l’effondrement de son « fantasme d’immortalité » et la peur de la mort devient plus présente.  Les symptômes : des flash-backs où le patient ressent l’événement qui a fait naître le traumatisme. « Lors des réactivations traumatiques, la mémoire du corps génère un réveil émotionnel et physiologique identique à celui éprouvé lors de l’évènement », analyse le docteur. Pour lui, le danger encouru sans intervention thérapeutique est l’effondrement dépressif.

Source : Santeplusmag
...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Warning: A non-numeric value encountered in /customers/f/6/c/magazine-du-net.com/httpd.www/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 64

Suivez Nous sur Facebook !