Des femmes revendiquent le droit de nager seins nus à la piscine municipale

Il s’agit sans doute d’une des nouvelles les plus insolites de la journée et elle nous vient d’Annecy dans le sud de la France où des femmes veulent avoir le droit de nager seins nus à la piscine municipale. Cinq d’entre elles ont réussi à le faire samedi dernier.

C’est BFM TV qui rapporte l’histoire de Céline Saint Julien qui est à l’origine de la création de l’événement Facebook « Free the nipple à Annecy ». L’objectif de la jeune femme est clair: elle réclame le droit de nager seins nus à la piscine municipale. Elle a d’ailleurs expliqué toute sa démarche dans  la description de l’événement Facebook. Voilà ce qu’on peut y lire:

« Pour contester le règlement discriminatoire et sexiste de la piscine d’Annecy, j’invite toutes les femmes à venir nager torse nu. En effet, j’ai découvert que cette année, il était interdit aux femmes (uniquement) de se baigner seins nus. Le règlement sexiste nous autorise à être en monokini allongé sur la serviette, mais pas dans l’eau. Pendant ce temps-là, les hommes peuvent se promener tranquillement les tétons à l’air! En 2019, nos corps dérangent encore! Quels sont les critères pour décréter que nous ne pouvons pas nager en slip de bain? À partir de 10 ans, 12 ans, les premières règles, la taille des seins? Informations pratiques: Rendez-vous à 16h à l’entrée de la piscine. Si des hommes veulent nous soutenir, mettez des hauts de bikini ou maillot une pièce pour montrer le ridicule de ce règlement. Tout soutien est le bienvenu. Bikini, monokini, une pièce… Venez comme vous êtes ».

Si 36 personnes participaient à cet événement Facebook et 310 étaient intéressées. Elles étaient seulement 5 à la piscine municipale ce samedi 29 juin, raconte BFM TV. La chaîne de télévision explique que les revendications de Céline Saint Julien sont liés à un rappel à l’ordre qu’elle avait eu de la part d’un maître-nageur au mois de juin pour avoir nagé seins nus. Cette dernière estime que s’il n’y a pas eu d’intervention samedi dernier, c’est par ce que les maîtres-nageurs avaient eu la consigne de ne rien faire. Ainsi, après la polémique du burkini à Toulouse il y a quelques jours, place désormais à celle des seins nus.

Source: BFM TV
Crédit Photo: Adobe Stock
...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez Nous sur Facebook !