Les automobilistes refusant la priorité à un piéton perdront désormais 6 points

Jusqu’à présent, les automobilistes qui ne cédaient pas le passage perdaient quatre points sur leur permis de conduire.

Un décret instaurant notamment un durcissement des sanctions pour les « refus de priorité » aux piétons et élargissant le recours aux éthylotests antidémarrage (EAD) vient d’être publié.

Ces mesures font partie d’un plan annoncé par le Premier ministre lors d’un Conseil interministériel de sécurité routière (CISR) en janvier, comportant également le très controversé abaissement de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central, appliqué depuis le 1er juillet.

Désormais, un automobiliste se verra retirer six points, au lieu de quatre actuellement, s’il ne cède pas le passage à un piéton « s’engageant régulièrement dans la traversée d’une chaussée ou manifestant clairement l’intention de le faire ».

La constatation de cette infraction peut se faire par simple vidéo-verbalisation.

Pour la Sécurité routière, cette mesure vise à réduire la mortalité des piétons. En 2017, 519 personnes ont été tuées dans un accident et plus 11 070 ont été blessés.

 

Source : LeParisien.fr

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez Nous sur Facebook !