Un député passe 6 heures aux urgences et se dit scandalisé par l’attente

Comme vous le savez sans doute, un grand nombre de services d’urgences sont actuellement en grève. Un député du nord de la France a donc voulu constater de ses propres yeux ce qu’il pouvait dans un service d’urgence. Résultat? Il a passé 6 heures là-bas et se dit scandalisé.

C’est LCI qui rapporte cette nouvelle qui risque d’en offusquer un grand nombre d’entre vous. En effet, dans le nord de la France, un député communiste du nom d’Alain Bruneel a décidé de faire une expérience pas comme les autres. Il a voulu se mettre dans la peau d’un patient qui se rend aux urgences pour vivre la réalité de ces gens qui sont parfois victimes d’une attente interminable. Il s’est donc rendu aux urgences de Douai et le résultat l’a complètement découragé.

En effet, LCI explique qu’il est arrivé aux urgences le vendredi 28 juin à 21h30 comme n’importe qui qui aurait pu avoir un problème de santé ce jour-là. La chaîne de télévision explique qu’il a simulé des maux de ventre. À cette heure-là, déjà 200 personnes étaient déjà passées par les urgences dans la journée. Après l’avoir ausculté rapidement, une infirmière lui indique qu’il y a 3h20 d’attente pour son cas qui n’est pas considéré comme urgent. Il va finalement attendre 6h. Il souligne notamment la chaleur extrême qu’il faisait ce soir-là ainsi que le manque criant de personnel.

En effet, LCI explique qu’il est arrivé aux urgences le vendredi 28 juin à 21h30 comme n’importe qui qui aurait pu avoir un problème de santé ce jour-là. La chaîne de télévision explique qu’il a simulé des maux de ventre. À cette heure-là, déjà 200 personnes étaient déjà passées par les urgences dans la journée. Après l’avoir ausculté rapidement, une infirmière lui indique qu’il y a 3h20 d’attente pour son cas qui n’est pas considéré comme urgent. Il va finalement attendre 6h. Il souligne notamment la chaleur extrême qu’il faisait ce soir-là ainsi que le manque criant de personnel.

Le député ne pointe pas du doigt le travail du personnel hospitalier, il constate tout simplement qu’ils sont débordés et qu’ils ne peuvent pas offrir un service digne de ce nom avec le nombre trop élevé de patients dont ils doivent s’occuper. Dégouté par son expérience, LCI indique qu’Alain Bruneel suggère à la ministre de la Santé Agnès Buzyn de faire la même expérience que lui sans amener les journalistes qui ont l’habitude de l’accompagner dans chacun de ses déplacements.

La chaîne de télévision rappelle qu’en ce moment plus de 150 services d’urgences sont en grève à travers la France pour réclamer de meilleures conditions de travail. À la vue du témoignage du député Alain Bruneel, cette grève semble amplement justifiée. Reste à savoir où elle va mener. Il s’agit donc d’une affaire à suivre.

Source: LCI

Crédit Photo: Adobe Stock

...
Comments
  1. Bouliche hamou

    j’en suis abasourdi !!!! waw chapeau chapeau chapeau !!!! respect je m’incline !!! un chef-d’oeuvre , extraordinaire , de ma vie , je n’ai vu une telle production qui plus est réaliste, logique , et sensé , mais aussi extra intelligente ! pour vu qu’ en vous censure pas , car cette vidéo mérite d’être , non pas que pour remplir les yeux , mais surtout la bien comprendre !!! car il y va de toutes l’existence de la terre , des humains , et des animaux , et même les autres petites vies qui cohabites avec nous ici bas !!! (micro… je n’en sais plus quoi !!enfin merci a vous !!! et respect,respect, respect !!! un travail remarquable . salutations

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Warning: A non-numeric value encountered in /customers/f/6/c/magazine-du-net.com/httpd.www/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 64

Suivez Nous sur Facebook !