Selon une étude, voyager peut te rendre plus heureux que de te marier

Que tu voyages avec un simple sac à dos ou que tu séjournes dans de grands hôtels, toutes les expériences de voyages ont une influence positive sur ta santé et te donnent une bonne dose d’endorphine. Pour certaines personnes, le bonheur que ces expériences apportent peut même surpasser celui d’autres événements importants de la vie, comme se marier ou avoir un enfant. Des recherches menées par le site Booking.com ont confirmé que les gens apprécient tellement les voyages que ces derniers occupent souvent le haut de la liste des choses qui leur apportent le plus de bonheur !

Magazine du net a synthétisé pour toi les résultats de cette curieuse étude, et souhaite aujourd’hui te les présenter !

1. Voyager te donne un sursaut immédiat de bonheur

Pour obtenir des résultats fiables, Booking.com a interrogé pas moins de 17 000 personnes venant de 17 pays, afin d’obtenir des opinions diversifiées à l’égard des voyages. Les répondants ont confirmé que très peu de choses peuvent remplacer les voyages lorsqu’il s’agit de trouver le bonheur. Par exemple, 77% des gens ont déclaré qu’ils réservaient des vacances quand ils avaient besoin d’améliorer leur humeur sur-le-champ.

2. Voyager peut t’apporter plus de bonheur que d’autres événements importants de la vie

La partie la plus intrigante de cette étude est que les gens affirment qu’ils accordent plus d’importance aux voyages qu’aux autres événements importants de leur vie, même aux événements considérés comme très heureux. 49% des répondants ont dit qu’ils se sentaient plus heureux lorsqu’ils planifiaient et partaient en vacances que le jour de leur mariage !

Près de la moitié des personnes interrogées ont déclaré que le fait de passer une soirée avec leur partenaire ne les stimule pas autant émotionnellement que le fait de voyager. De même, 45% ont affirmé que le fait de se fiancer ne leur donnait pas autant d’énergie émotionnelle que le fait de voyager. Pour 29% des personnes interrogées, même le fait d’avoir un bébé ne constitue pas une poussée suffisante d’endorphine !

Source : Sympa-sympa

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *