Les perruques vaginales, une nouvelle tendance en 2021 ?

Apparue sur les podiums de la Fashion Week à New-York, la perruque vaginale, connue sous le nom de “merkin” n’a pas manqué de faire parler d’elle. Consistant à couvrir son pubis d’un ornement conçu à cet effet, cette tendance relayée par BBC News a interpellé bon nombre d’internautes…

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette semaine de la mode s’est avérée particulièrement surprenante. En cause, des dizaines de mannequins défilant avec des perruques couvrant leur vagin. Mais ce n’est pas tout. Cette tendance introduite sur les podiums par la designer coréene Kaimin ne consiste pas seulement à couvrir son pubis de poils. Ces perrruques sont également coiffées, parfois même colorées pour adopter de véritables “looks” tendance. On vous en dit plus.

Des perruques pour pubis – Source : Unilad

Un défilé qui n’est pas passé inaperçu

C’est en 2018, lors de la Fashion Week à New-York que la perruque pour pubis, également appelée “merkin” a fait son apparition. L’objectif de la femme à son origine : représenter l’unicité, la diversité et accepter l’individualité avec le vagin qui donne la vie, a révélé un porte-parole de la marque à BBC.

Plusieurs modèles ont été présentés – Source : Unilad

Ces ornements ont ainsi été coiffés par des dizaines de professionnels, certains adoptant un aspect naturel, d’autres un look minimaliste avec une sorte de crête colorée collée à un sous-vêtement couleur chair.

Une crête collée à un sous-vêtement – Source : Ibtimes

Selon Kaimin, ces accessoires inhabituels appellent à sensibiliser sur la sexualité et le body positivisme, à savoir la beauté de tous les corps. Une initiave qui avait également été partagée par la body activist Ashley Graham. Ce top model avait posté des photos de ses vergetures après son accouchement pour montrer que tous les corps sont beaux, quelle que soit leur forme.

Le merkin existe depuis des millénaires – Source : Semakers school

Petite leçon d’histoire sur le “merkin”

Si de nombreuses personnes attribueront sûrement cet accessoire à une nouvelle tendance insolite, sachez qu’en réalité, le merkin existe depuis des millénaires. Selon le média britannique, son origine a pu être retracée juqu’en 1450, où les perruques vaginales étaient fréquemment portées par des prostituées pour dissimuler des symptômes d’infections sexuellement transmissibles et ainsi pouvoir poursuivre leur travail. Elles auraient également été portées comme une forme de protection contre les poux et les morpions !

Des créations insolites – Source : Wig-master

Un concept qui poursuit son ascension

Depuis leur apparition dans le milieu de la mode, ces accessoires pour pubis ont suscité l’intérêt de nombreux professionnels, notamment Pablo Kuemin, un coiffeur suisse spécialiste en perruques. Pas plus tard qu’en 2020, l’homme s’en est inspiré pour créer toute une collection, pour un look aussi naturel que possible. Après les avoir vues dans un sex shop à Tokyo au Japon, il raconte avoir été fasciné par le concept et en avoir fait sa source d’inspiration. Ainsi, il reproduit le vagin de ses modèles à l’aide d’un moulage en plâtre, puis il utilise ce dernier comme base pour son travail. “Pour moi, les poils n’ont aucune limite”, explique-t-il dans une publication du magazine Dazed Digital, indiquant se sentir très excité à l’idée de “s’engager dans un domaine dont les gens ne parlent pas normalement”.

Poils pubiens – Source : Terra Femina

4 choses à savoir sur les poils pubiens

Si de nombreuses femmes cherchent à s’en débarrasser, les poils intimes peuvent en réalité s’avérer bien plus avantageux que l’on ne pourrait le croire, et plusieurs raisons pourraient nous inciter à les garder. Interrogée par nos confrères de Medisite, le Dr Marie-Pierre Hill-Sylvestre, dermatologue, passe en revue certains de leurs bienfaits. En voici 4 à retenir :

1.C’est une protection supplémentaire pour le vagin

Ce n’est pas un hasard si les poils sont présents au niveau de l’organe génital féminin mais aussi sur tout le corps. Selon l’experte, leur rôle consiste à sécréter du sébum pour protéger la peau des irritations, des frottements répétitifs vestimentaires et de l’effet de certains produits de douche trop agressifs pour cette zone sensible.

2.Ils stimulent l’attirance sexuelle

Véhiculant des phéromones odorantes par le biais de la sueur et du sébum, les poils pubiens pourraient avoir une influence sur l’attirance sexuelle entre deux personnes. En outre, ils serviraient également à souder la relation entre une mère et son bébé, explique la dermatologue.

3.Ils contiennent de bonnes bactéries

En temps normal, les poils du pubis abritent de nombreuses bactéries bénéfiques à la protection du vagin. Non odorantes, ces dernières se renouvellent régulièrement lorsqu’on se lave. Mais il peut arriver que l’on utilise des produits trop décapants, ce qui produit l’effet inverse. Les bonnes bactérie sont alors perturbées, ce qui peut laisser place à des microbes pouvant induire des infections ou des mycoses vaginales. Pour cette raison, il est judicieux d’éviter certaines erreurs pouvant nuire à la bonne santé du vagin.

4.Ils captent notre environnement extérieur

Au-delà de leur rôle protecteur, les poils pubiens, même minimes, contiennent de petits récepteurs qui captent les mouvements. Ils transmettent ensuite ces informations au cerveau qui se charge de les identifier pour prendre les bonnes décisions, notamment lorsqu’une personne ne porte pas de sous-vêtement, indique le Dr Hill-Sylvestre. Par ailleurs, ils peuvent également refléter l’état de santé ou le vieillissement d’une personne.

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Warning: A non-numeric value encountered in /customers/f/6/c/magazine-du-net.com/httpd.www/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 64

Suivez Nous sur Facebook !