Mayenne : une octogénaire qui vit seule dans des conditions précaires reçoit l’aide inespérée d’un homme au grand cœur

Isolée et sans nouvelle de ses enfants depuis près de quinze ans, une vieille dame a pu compter sur le soutien d’un paysagiste mayennais particulièrement touché par sa détresse.

Paysagiste élagueur à Saint-Fort, Mario Delorme a été ému par la situation d’une octogénaire domiciliée à une dizaine de kilomètres de Châteaubriant (Loire-Atlantique).

« J’allais faire un devis chez un client à Châteaubriant, en avril 2020. Quand je vois une vieille dame s’approcher de moi. Elle a cru que je faisais partie des services de la mairie », a expliqué le quadragénaire dans les colonnes de l’hebdomadaire régional Haut-Anjou.

La vieille dame lui parle alors « d’un tas de branchages tombé sur son mobil-home ».

« Elle me dit que ce n’est pas loin d’ici. Je vais voir, c’était à plus d’un km », explique le paysagiste.

Une fois sur place, M. Delorme constate que le terrain est envahi par la végétation. « Je lui ai fait un tarif pour la prestation. Elle m’a répondu qu’elle ne pourrait pas payer », raconte le quadragénaire.

« Je me rends compte qu’elle vit sans ressources, sans chauffage, ni électricité. Elle explique vivre là depuis 1988, et n’avoir que 500euros de revenu par mois, et des dettes à régler », poursuit le Saint-Fortais.

« Son mobil-home se déglingue de partout. Le toit menace de s’affaisser. Pourtant à l’intérieur, c’est propre, ça sent bon. En plus, elle est croyante, elle prie chaque jour », ajoute-t-il.

«Je ne juge pas, mais ce n’est pas normal en 2020. Cela m’a fait mal», confie le paysagiste.

Un appel lancé sur Facebook

Bouleversé par la détresse et les conditions de vie de l’octogénaire, Mario Delorme décide de débroussailler les lieux gratuitement : « Cela m’a pris trois jours. C’était mon devoir. »

« Je lui ai remis l’électricité. On lui a apporté des courses, donné des vêtements… un peu de confort. Je lui ai acheté une caravane, mais elle n’en a pas voulu. Elle reste attachée à ce qu’elle a et à ses souvenirs. Et puis elle se sentait redevable. Elle ne voulait pas profiter », poursuit le quadragénaire.

M. Delorme demande alors à la vieille dame ce qui lui ferait le plus plaisir. Elle lui explique qu’elle n’a pas vu ses trois enfants depuis près de quinze ans et qu’elle aimerait beaucoup qu’ils lui écrivent afin de lui donner de leurs nouvelles.

Le paysagiste décide ensuite de publier plusieurs vidéos de l’octogénaire sur sa page Facebook afin de tenter de retrouver ses proches. « J’ai reçu des appels du monde entier. L’un des enfants de cette petite mamie a dit qu’il la contactera», souligne Mario Delorme.

En attendant, l’entrepreneur prend régulièrement de ses nouvelles et vient la saluer dès qu’il passe près de Châteaubriant.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Warning: A non-numeric value encountered in /customers/f/6/c/magazine-du-net.com/httpd.www/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 64

Suivez Nous sur Facebook !