les mamans doivent sortir avec leurs amies au moins deux fois par semaine afin de rester heureuses et en bonne santé

Etre maman est un travail à temps plein, mais être femme l’est tout autant ! Maintenir une vie sociale tout en étant mère de famille serait essentiel au bonheur et à la santé, comme l’explique une série d’études menées par l’université d’Oxford. En effet, passer du temps avec vos amies vous permettrait de partager des moments heureux qui amélioreraient votre quotidien et même votre relation de couple !

La vie de famille et les moments passés avec les enfants sont indéniablement remplis de bonheur. Pourtant, même dans les situations les plus simples, les mamans sont quand même dans l’obligation de veiller au bien-être de leurs enfants et donc, de jouer un rôle protecteur envers ces derniers.

A cet effet, un professeur du nom de Robin Dunbar se joint à leur cause en présentant une recherche qui prouve que les mamans ont besoin de sortir et de voir leurs amies deux fois par semaine afin de rester en bonne santé et maintenir leur bonheur. En effet, une mère endosse plusieurs casquettes au quotidien, dont l’épouse aimante, la maman protectrice, ou encore la fée du logis, mais qu’en est-il de son statut de femme ?

Dans une interview accordée à nos confrères du Huffington Post, ce professeur en psychologie évolutionniste explique :

« Nos recherches nous ont conduit au chiffre deux car selon les données, c’est typiquement le temps que l’on a tendance à passer avec nos amis proches et notre famille »

« Pour les deux sexes, avoir un cercle social large peut affecter notre santé physique mais aussi émotionnelle. Les personnes aux relations sociales variées souffrent moins de maladies et ressentent moins de peine ».

En effet, son étude qui s’intéresse aux femmes mais également aux hommes se focalise sur l’importance de passer du temps avec ses amis et de créer des liens sociaux basés sur des activités en commun. Comme l’a démontré une expérience portant sur des amis partageant des activités virtuelles face à des activités réalisées sur le terrain, le lien social qui se crée grâce à la présence physique des amis est beaucoup plus important que lorsque les interactions se font à distance, d’où l’importance de privilégier les sorties à l’extérieur.

D’ailleurs, Katerina Jones, membre du département de psychiatrie à l’université d’Oxford rejoint son idée à travers une étude comparative entre l’endorphine et la morphine pour contrer la douleur. Elle s’intéresse notamment à la production d’endorphines résultant de bons moments passés avec nos amis comme une alternative aux antidouleurs, et s’appuie sur la théorie que les relations sociales déclencheraient des émotions positives lorsque l’endorphine libérée se lie aux récepteurs opioïdes du cerveau.

Prenez du temps pour vous

Avis à toutes les mamans stressées au quotidien, il est temps de faire changer les choses ! Il est vrai que laisser son mari ou sesenfants à la maison entraîne souvent de la culpabilité mêlée à un sentiment « d’abandon », mais sachez que prendre du temps pour soin’est pas synonyme de désertion, bien au contraire.

Au-delà de la science qui le prouve, le bien-être que vous ressentirez en passant du temps avec vos ami(e)s sera la preuve ultime que de temps à autre, il est nécessaire de s’aérer l’esprit pour en préserver la santé. Par ailleurs, vous n’avez pas besoin d’un cercle social très large car d’après les scientifiques, 4 serait le chiffre magique lorsqu’il s’agit de passer du temps avec ses amis. En effet, ces derniers sont une source de bonheur et de rires qui affectent grandement votre moral. Janice Kiecolt-Glaser, psychologue et directrice de The Institute for Behavioral Medicine Research, explique au Washington Post :

« Une bonne relation amicale est un antidépresseur merveilleux ».

« Les relations sont tellement puissantes, on n’apprécie pas toujours les nombreux bienfaits qu’elles nous apportent ».

De plus, prendre du temps pour soi serait encore plus important que les relations sexuelles pour maintenir une relation de couple heureuse avec son partenaire, comme l’explique le Dr Terri Orbuch du Michigan Institute for Social Research.

N’organisez pas seulement des sorties de nuit
Ne laissez pas votre emploi du temps chargé vous priver de ces petits moments agréables. En fonction de vos obligations au quotidien, vos sorties peuvent aisément être adaptées à votre routine. Que ce soit une balade dans le parc, un déjeuner au restaurant, ou un simple café au coin de la rue, un petit moment partagé avec vos ami(e)s peut faire toute la différence au niveau de votre bien-être et de votre santé.

Et puis si c’est la science qui le dit, qui sommes-nous pour la contredire ?

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez Nous sur Facebook !