L’ado en fauteuil roulant est empêchée d’essayer des vêtements chez Pimkie – sa maman appelle au boycott

C’est une maman en colère et avec toutes les raisons de l’être qui s’est exprimée sur les réseaux sociaux ce dimanche. Alors que sa fille Camille, en fauteuil roulant, souhaitait essayer des vêtements dans la cabine pour personnes à mobilité réduite du magasin Pimkie d’un centre commercial des Yvelines, la responsable du magasin a refusé de libérer l’espace pour elle.

Sandrine a expliqué sur son compte Facebook la situation impensable à laquelle elle a été confrontée le week-end dernier alors qu’elle faisait du shopping avec ses deux filles adolescentes : Zoé et Camille. Cette dernière, 17 ans, est en fauteuil roulant.

« Nous rentrons dans la boutique PIMKIE à Parly 2 (78150 Le Chesnay) mes ados choisissent des vêtements et au moment de vouloir aller en cabine. Celle réservée aux handicapés n’est pas disponible.Non pas car une personne valide est dedans… non!!! Mais car c’est là où les vendeuses stockent leurs vêtements. »

« Je demande où ma fille peut aller et on m’indique une cabine normale. Je demande à voir la responsable qui arrive et me dit que la cabine PMR n’est pas libre et que je peux m’installer dans la cabine normale.

Je lui répond qu’elle peut prendre ma place et y installer ma fille !!! Cette dernière n’a rien trouvé de mieux que de me répondre que les cartons ne bougeraient pas.

Je n’ai eu le choix de quitter le magasin avec le sentiment que ma fille n’a eu aucun droit au respect, ni même qu’elle fait partie de la société. JAMAIS on l’a traitée aussi mal dans un commerce ! HONTEUX! »

Son post est devenu viral et plus de 63 000 personnes l’ont partagé sur les réseaux sociaux. Son appel au boycott a suscité une vive émotion et l’enseigne a publié le communiqué ci-dessous sur Twitter. Selon la marque, il s’agit d’une « regrettable événement » et « des mesures ont été prises pour nous assurer que cette situation ne se répète pas ».

C’est affligeant de voir qu’à notre époque ce genre de comportements continue d’exister. Les personnes à mobilité réduite mérite le plus grand respect. Partagez cet article si vous êtes d’accord et si vous auriez pareil que cette maman attentionnée !

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez Nous sur Facebook !