Un homme marié à trois femmes les punit les privant de sexe pendant un mois quand elles n’écoutent pas

Un homme marié à trois femmes les punit les privant de sexe pendant un mois quand elles n’écoutent pas

Tous les détails à l’intérieur.

Ivan Sukhov est un polygame russe qui s’est marié à trois femmes différentes. Mais quand elles ne l’écoutent pas ou qu’elles lui tapent sur les nerfs, Ivan les privent de sexe pendant un mois.

L’homme de 34 ans a sa propre chambre et il invite l’une de ses femmes à passer la nuit avec lui, chaque soir. Les lois ne lui permettent pas vraiment d’avoir trois femmes alors il a légalement une femme et les autres sont liées à lui par un contrat.

Il a aussi neuf enfants.

Mais Ivan aimerait avoir encore plus d’épouses et avoir pas moins de 50 enfants.

Mais les femmes d’Ivan doivent répondre à trois critères importants : elles doivent être grandes, minces et être affectueuses.

« J’étais contre l’idée au départ », a confié Natalia, l’une des femmes d’Ivan, qui travaille comme infirmière.

« Je ne pouvais pas m’imaginer dans une telle situation, mais j’ai changé d’idée parce qu’il voulait vraiment une très grosse famille. »

Elle a donné six enfants à son mari.

Anna, une autre femme d’Ivan, est enceinte du dixième enfant du polyamoureux.

Madina est la troisième femme d’Ivan. Elle est musulmane et a tout de même accepté de s’unir au russe, même si cela allait à l’encontre des volontés de sa famille et de sa religion.

« Quand je l’ai vu à la télévision, je suis tombée en amour avec lui », a-t-elle raconté. « J’ai décidé d’être avec lui, peu importe ce qu’en disent les autres. »

Les femmes sont toutes amies et apprécient la présence des autres.

Ivan et ses trois femmes travaillent tous, ce qui leur permet de vivre en famille avec un salaire enviable.

Ce qu’en dit l’ONU

La polygamie désigne la situation dans laquelle un individu est lié, au même moment, à plusieurs conjoints. Pour une femme ayant plusieurs hommes, on parle également de polyandrie ; pour un homme ayant plusieurs femmes, de polygynie. Quand deux ou plusieurs hommes ont une relation sexuelle exclusive avec deux ou plusieurs femmes, on parle de polygynandrie.

« L’ONU demande à ses états membres de légiférer pour interdire la polygamie, qui a de graves conséquences pour les femmes et les enfants. « Tant la Commission des droits de l’homme que le Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes ont estimé que les mariages polygames constituaient une discrimination à l’égard des femmes et ont recommandé de les interdire. » », peut-on lire sur Wikipédia.

Plus de 85 % des sociétés humaines passées ont permis aux hommes d’avoir plus d’une épouse par un mariage polygame, selon les données disponibles.

Peter Richerson et son équipe de l’université UC Davis en Californie ont utilisé les données criminologiques disponibles pour comparer sociétés polygames et monogames.

Les résultats ont mis en lumière que les cultures monogames connaissent moins de viol, d’enlèvement, assassinat et maltraitance d’enfants, et d’autres crimes que les sociétés polygames.

« Une explication proposée par les auteurs est que, dans les sociétés polygames, de nombreux hommes sont contraints au célibat et laissés pour compte, avec moins d’espoir de pouvoir vivre avec une femme. Ils seraient alors plus susceptibles de violence et de comportements asociaux », ajoute Wikipédia.

source

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez Nous sur Facebook !