Une fillette de 12 ans et un garçon de 16 ans se suicident après avoir fait le «Momo Challenge»

Une jeune fille de 12 ans et un garçon de 16 ans se sont suicidés après avoir voulu relever le défi Momo sur l’application WhatsApp, a-t-on appris lundi matin de différences sources médiatiques.

Les deux morts se sont passés en l’espace de 48 heures dans la ville de Barbosa, en Colombie.

Le « Momo Challenge » est lié à l’image terrifiante d’une femme aux yeux globuleux qui envoie une série de défis et des menaces à des « joueurs », leur demandant à la toute fin de se suicider. Si les « joueurs » ne relèvent pas les défis imposés, ils seront menacés ou maudits par un mauvais esprit.

Les médias locaux ont révélé que le corps du garçon de 16 ans a été trouvé en premier et qu’il connaissait la fillette de 12 ans. Ce serait même lui qui aurait incité la jeune fille à jouer avant sa mort. En moins de 48 heures, la fillette a aussi été trouvée morte. Sa famille l’a trouvée pendue dans son placard.

Les téléphones des deux victimes ont été saisis par la police qui a trouvé des messages du « Momo Challenge ».

« Apparemment, ils ont joué ce « jeu » sur WhatsApp et les deux jeunes ont été invités à s’enlever la vie », a déclaré un représentant du gouvernement, Janier Landono. « Le jeu consiste en une série de défis qui se termine par un suicide. »

Ce sont les deux premières victimes du « Momo Challenge » en Colombie.

Le « jeu » a aussi fait une victime de 12 ans en Argentine. Les policiers croient qu’une personne de 18 ans connaissant la victime a peut-être utilisé l’identité de « Momo » dans le but de se venger.

On ignore toujours qui se cache derrière le « Momo Challenge », mais le phénomène inquiète les autorités de tous les coins du monde alors que les jeunes cherchent à contacter Momo par curiosité. D’autres jeunes prennent parfois l’identité de « Momo » pour faire une blague à des amis. Mais cela peut avoir de terribles conséquences.

Les policiers demandent aux jeunes de ne pas entrer en contact avec « Momo » et de rapporter toute menace pouvant provenir d’un compte semblable.

 

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Capture d’écran

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Warning: A non-numeric value encountered in /customers/f/6/c/magazine-du-net.com/httpd.www/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 64

Suivez Nous sur Facebook !