Femme malade du Covid-19 se filme avant de mourir: « Je n’aurais jamais pensé devoir me battre pour respirer ».

Écouter ce témoignage m’a profondément bouleversé. Sara était une mère, relativement jeune de 43 ans, qui est tombée malade du COVID-19.

Après un bref combat, elle a réalisé qu’elle avait du mal à respirer et que la bataille qu’elle menait à l’hôpital était une lutte pour sa vie.

Consciente de cette réalité, elle a décidé d’envoyer un message important à tous. Aujourd’hui, elle est partie.

Sara Montoya a enregistré une vidéo depuis son lit à l’hôpital d’El Paso, au Texas, et l’a publiée sur Facebook.

Dans le clip, on peut voir une Sara très malade, avec des tubes lui permettant de respirer, faisant un effort évident juste pour pouvoir parler. Elle explique ce que COVID-19 lui a fait, et comment nous, en tant qu’humain, n’apprécions pas véritablement les choses simples et vitales de la vie … comme la respiration.

« Je n’aurais jamais pensé de ma vie que je me battrais pour pouvoir respirer. C’est quelque chose que nous prenons pour acquis chaque jour à notre réveil », a déclaré Sara.

La vidéo a été visionnée plus de 6 millions de fois.

« Ne mettez pas vos familles dans des situations à risque »

Sara, presque en larmes, continue: « S’il vous plaît, ne mettez pas vos familles en danger. J’ai fait du mieux que je pensais pouvoir faire. Mais c’est insuffisant. Mettez vos masques. Ne sortez pas si vous n’êtes pas obligés. (…) Tout le monde pense que c’est une blague, mais ce n’en est pas une. »Sara a insisté sur le fait qu’elle s’était beaucoup battue pour avoir la vie qu’elle avait, et qu’elle refusait d’abandonner.

Photo: Facebook Sara Montoya

La mère de deux enfants a poursuivi en disant combien sa famille lui manquait et a remercié ceux qui l’aidaient, y compris le personnel de l’hôpital.

« Je vais sortir de cet hôpital. Je ne sais pas quand, mais je le ferai ».

Malheureusement, elle ne l’a jamais fait.

Sara est morte quelques semaines plus tard, le 6 juillet, elle a publié sa vidéo, laissant derrière elle un mari dévasté, deux filles et deux petits-enfants.

« Avant de me faire ventiler, j’ai parlé à ma mère. No llores mi niña » (ne pleure pas mon bébé) sont ses derniers mots », a déclaré Jazmín à TODAY.

Photo: Facebook Sara Montoya

Sa fille Jazmín a dit à SD Noticias qu’elle avait eu le cœur brisé en regardant la vidéo de sa mère. Maintenant, elle tente de diffuser l’important témoignage, héritage de sa mère pour tous.

« Sa vidéo a été visionnée plus de 5 millions de fois et je suis heureuse que les gens réalisent que ce virus est réel. (…) Je pensais vraiment qu’elle rentrerait à la maison avec une machine à oxygène. Ma famille avait encore besoin d’elle. Je veux juste que notre communauté prenne conscience de ce virus mortel », dit Jazmín à TODAY.

Sa famille espère que sa mort fera comprendre l’importance de respecter les normes et de garder la distanciation sociale autant que possible pour éviter que d’autres personnes ne soient contaminées.

Rien qu’aux États-Unis, il y a près de 7 millions de cas de coronavirus, et plus de 200 000 décès à ce jour, selon CNN. Ces chiffres devraient tout simplement être pris au sérieux.

Sara nous a invités à partager sa vidéo, alors n’hésitez pas à le faire: « N’hésitez pas à partager ma vidéo, je n’ai pas honte. Au début, oui, je l’étais, mais cela fait partie de la vie ».

Repose en paix Sara.

Source : Newsner
...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Warning: A non-numeric value encountered in /customers/f/6/c/magazine-du-net.com/httpd.www/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 64

Suivez Nous sur Facebook !