Un enfant de 4 ans meurt après avoir supplié les services sociaux de ne pas le renvoyer chez ses parents

Parfois dans la vie, on se demande pourquoi certaines personnes font des enfants si c’est pour les maltraiter. C’est exactement ce qu’on se demande avec ces parents américains qui ont causé la mort de leur fils de 4 ans en raison de leur violence extrême.

C’est le Mirror qui rapporte l’histoire de Noah Cuatro, un petit garçon de 4 ans originaire de Californie. Alors que ses parents faisaient preuve de maltraitance avec lui  dès son plus jeune âge, il avait été confié à sa grand-mère dès l’âge de 2 ans. Pourtant, les services sociaux ont eu la mauvaise idée de remettre sa garde à ses parents deux ans plus tard. Sachant qu’il allait vivre un enfer, il avait supplié les services sociaux de ne pas le renvoyer chez ses parents. Malheureusement, ils ne l’ont pas écouté et ce dernier a disparu tragiquement.

En effet, quelques mois après avoir retrouvé le domicile familial, un drame va se produire, raconte le Mirror. En effet, ses parents vont appeler les secours pour indiquer que le petit Noah Cuatro s’était noyé dans une piscine. Évidemment, les secours vont arriver rapidement sur place, mais au moment de prendre en charge le petit garçon, ils se rendent compte que quelque chose ne va pas. Après l’avoir examiné, ils se rendent compte que son décès n’est pas lié forcément à une noyade, mais plutôt à de la violence.

Toujours selon les informations du Mirror, la grand-mère de Noah Cuatro assure qu’il vivait une vie paisible avec elle et qu’il n’aurait dû en aucun cas être remis à ses parents. Cependant, le média britannique explique que pour le moment, il n’y a aucune preuve que cela soit ses parents qui est causé sa mort. Pourtant dans le passé, ils avaient déjà été suspectés de s’être montrés violents avec leur fils.

Toutefois, les autorités américaines n’ont procédé à aucune arrestation pour l’instant. Les investigations sont encore en plein développement. Il faut dire que cette histoire a eu lieu le 6 juillet dernier. Il va donc falloir se monter patient avant que la lumière complète soit faite sur cette histoire. Il s’agit donc d’une affaire à suivre.

Source: Mirror
Crédit Photo: Courtoisie
...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez Nous sur Facebook !