Le Danemark interdit le port du voile dans les espaces publics

Le Danemark a voté une loi pour interdire le port du voile islamique dans tous les espaces publics, jeudi dernier. La nouvelle loi entrera en vigueur dès le 1er août 2018.

Selon la ministre de la Justice, Soren Pape Poulsen, le voile islamique est incompatible avec les valeurs du Danemark et il démontre de l’irrespect envers les femmes qui doivent le porter. 75 personnes ont voté pour la nouvelle loi alors que seulement 30 membres du parlement danois s’y sont opposé.

«Toute personne qui, dans des lieux publics, porte un vêtement qui lui cache le visage est passible d’amende», prévient la nouvelle loi. Une première offense sera punie par une amende de 134 euros alors qu’une récidive pourrait coûter jusqu’à 1343 euros.

On ignore combien de femmes portent le voile au Danemark puisqu’aucune statistique à ce sujet n’est disponible.

«Je ne pense pas qu’il y en ait beaucoup […]. Mais si c’est le cas, il faut être puni d’une amende», avait déclaré en février le ministre de la Justice à des journalistes, d’après les informations de l’agence de presse Ritzau.

«Certains utilisent le voile pour promouvoir une idéologie qui, s’ils réussissent, signifie que beaucoup d’autres perdent leurs droits à la liberté. C’est un équilibre», a déclaré Martin Henriksen, porte-parole du Parti populaire danois.

«Beaucoup croient que les hommes nous forcent à porter le niqab ou la burqa… C’est complètement faux, si c’était le cas, je ne le porterais pas quand je ne suis pas avec mon mari. C’est ma vie et j’en fais ce que je veux, tant qu’elle ne nuit pas à autrui», a expliqué la pakistanaise Ayesha Haleem, qui vit au Danemark.

«Pour moi, le Danemark c’était la liberté. Les femmes pouvaient faire ce qu’elles voulaient», déplore-t-elle, considérant la possibilité de quitter le pays plutôt que d’abandonner le port du niqab.

Rappelons que la France a été le premier pays en Europe à bannir le port du niqab dans les espaces publics en avril 2011 «interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public». La loi a été appliquée puis validée en 2014 par la Cour européenne de droits de l’homme. Depuis cette loi, 1 600 verbalisations ont été observées. La Belgique et l’Autriche ont suivi peu de temps après.

«Si certaines restrictions spécifiques au port du voile intégral peuvent être légitimes pour des raisons de sécurité publique, cette interdiction n’est ni nécessaire ni proportionnée et viole les droits à la liberté d’expression et de religion», a dénoncé l’organisme Amnistie Internationale par la voie d’un communiqué.

La Norvège souhaite maintenant faire de même, mais a commencé par bannir le voile des établissements scolaires.

Source: Demotivateur
Crédit Photo: Capture d’écran

...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Warning: A non-numeric value encountered in /customers/f/6/c/magazine-du-net.com/httpd.www/wp-content/plugins/ultimate-social-media-plus/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 64

Suivez Nous sur Facebook !