Un chasseur meurt attaqué par le cerf sur lequel il venait de tirer.

Un chasseur est mort après que le cerf qu’il croyait avoir abattu l’a attaqué au moment d’aller vérifier s’il était mort.

Les autorités ont indiqué que Thomas Alexander, un homme de 66 ans, est mort mardi près de Yelleville, en Arkansas, après avoir tiré sur un cerf.

Selon Keith Stephens, qui est porte-parole pour la Commission des Jeux et de la Pêche, et qui a travaillé pour l’agence pendant 20 ans, l’incident qui a coûté la vie à Alexander est une des choses les plus étranges dont il ait eu vent.

Stephens a dit lors d’une entrevue accordée à KYTV qu’Alexander s’approchait du cerf quand l’animal s’est soudainement dressé sur ses pattes pour l’attaquer.

Le porte-parole ne cache pas qu’il faudra obtenir plus d’informations afin de bien comprendre ce qui a pu se produire: « Je ne sais pas combien de temps il l’a laissé là, mais il est allé vérifier pour s’assurer qu’il était mort. Et évidemment, ce n’était pas le cas. Il s’est dressé sur ses pattes, même s’il avait subi plusieurs blessures par perforation sur son corps ».

Alexander a pu contacter les membres de sa famille suite à l’incident et même si ses proches ont été en mesure d’appeler une ambulance, l’homme est finalement décédé peu après son arrivée dans un hôpital local.

Les autorités affirment qu’il n’est pas clair si Alexander est mort des blessures infligées par le cerf, ou d’un problème médical comme une crise cardiaque par exemple.

Même si Stephens aimerait en savoir davantage afin d’être en mesure de déterminer les circonstances qui ont mené au décès d’Alexander, il devra probablement se contenter de ce qu’il sait déjà: « Je crois comprendre qu’il n’y aura pas d’autopsie, alors nous ne saurons peut-être jamais ce qui s’est réellement passé ».

Stephens rappelle que l’on conseille généralement aux chasseurs d’attendre 30 minutes avant d’aller vérifier si un cerf qui a été abattu est vraiment décédé.

Le porte-parole ignore combien de temps Alexander a attendu avant de s’approcher du cerf qui l’a attaqué, et il ne sait pas non plus si le chasseur avait pris les précautions appropriées.

Les amis et la famille d’Alexander se souviendront de lui comme étant un grand-père très apprécié de ses proches et un amateur de plein air.

Enfin, une amie d’Alexander nommée Kim Killingsworth lui a rendu hommage en ligne en déclarant: « Mon cœur est brisé, car ce monde a perdu un très bel homme. J’ai eu l’occasion de chasser et de pêcher avec Tom à quelques reprises et j’ai aimé chasser sur sa propriété à plusieurs reprises. C’était un homme gentil et doux et je sais qu’il était un père et un grand-père merveilleux ».

Source: Dailymail
Crédit Photo: Capture d’écran

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *